Médaille et retraite pour Alric le Chien Gendarme - lebergerallemand.fr

Médaille et retraite pour Alric le Chien Gendarme

Cérémonie peu banale ce matin: Alric, un chien de la gendarmerie, reçoit la médaille de la défense nationale pour huit ans de bons et loyaux services.

L'événement évoquera sans doute aux moins jeunes des épisodes de Rintintin: la cérémonie qui se tient ce matin, au cours de laquelle un berger allemand de la gendarmerie sera décoré, est pourtant tout à fait officielle.
Alric, qui va prendre sa retraite à l'âge de dix ans, va recevoir la médaille de la défense nationale, échelon bronze, des mains du commandant de la compagnie de Montmorillon: « Les résultats de ce chien ainsi que sa longévité de carrière ont conduit à la procédure exceptionnelle permettant au ministre de la Défense de lui décerner la médaille de la Défense Nationale », explique le chef d'escadron Cochois. 
Affecté en 2007 au Psig de Montmorillon, ce berger allemand a servi huit ans aux côtés du gendarme Chartagnac, maître de chien de l'unité. Le binôme a été sollicité lors de 317 interventions, notamment des recherches de mineurs fugueurs, de personnes âgées perdues, de promeneurs égarés, de personnes suicidaires et de malfaiteurs.
« De nombreuses interventions ont permis de découvrir directement la personne recherchée ou d'orienter les militaires vers elle », souligne l'officier. Trois interventions avaient d'ailleurs donné lieu à des lettres de félicitations du commandant de région. En 2011, l'équipe avait retrouvé un garçon fugueur de 13 ans. L'année suivante, Alric remontait la trace d'une personne dépressive, retrouvée juste à temps au bord d'un précipice. Le 30 décembre 2013, il retrouvait un évadé.

Piste et défense

« Le chien a la double spécialité piste et défense, mais les recherches de personnes sont notre principale mission dans le secteur, explique le gendarme Cyril Chartagnac. C'est la discipline la plus complexe à enseigner au chien. Il faut des années d'apprentissage avant de pouvoir exploiter tout son potentiel, en termes de distances et de délai de passage de la personne à retrouver. »
Le maître de chien s'emploie justement, depuis quatre mois et demi, à former Inxs, malinois successeur d'Alric. Au rythme de plusieurs entraînements par semaine. « On augmente progressivement la difficulté avec des parcours en ville, coupés par des obstacles ou situés en zone de gibier ».
Les chiens sont aussi dressés à la défense, pour renforcer les gendarmes lors d'interventions dangereuses: « Dans ce cas, il est assimilé à une arme, qu'on emploie dans le cadre légal. Alric n'a jamais attaqué sur ordre en intervention, précise le maître de chien, l'effet dissuasif a toujours été suffisant ».
Entraînements quotidiens, interventions jour et nuit: la vie en gendarmerie n'est pas de tout repos pour les chiens et le berger allemand prendra une retraite bien méritée d'ici quelques semaines. Il ne sera pas dépaysé, puisqu'il devient le chien "de compagnie" de son maître actuel.

 

alric chien gendarme

Source: centre-presse.fr

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire