Une médaille pour le chien stupéfiant - lebergerallemand.fr

Une médaille pour le chien stupéfiant

Spécialisé dans la recherche de stupéfiants, le berger allemand Sanka va prendre sa retraite. La gendarmerie lui remettra la médaille de la Défense nationale pour son travail exceptionnel.

« C'est un très gros bosseur ! » Alors qu'il ne lui reste que quelques semaines avant la quille, Sanka cherche avec toujours autant de fougue les traces de stupéfiants. Dans cet atelier d'Argentan, une boîte contenant du cannabis a été dissimulée. Il faudra moins d'une minute au berger allemand pour indiquer, au gendarme Auboiron, le tiroir à ouvrir.

Une fois de plus c'est gagné. Sa récompense ? Il va pouvoir s'amuser quelques minutes avec son jouet, un tube en PVC sur lequel il adore se faire les dents. « Il associe l'odeur à son jouet. Quand il trouve, il a le droit de jouer avec »,explique son maître. Marc Auboiron travaille avec Sanka depuis juillet 2003. Il s'est vu confier son compagnon à quatre pattes lors d'un stage au Centre national d'identification cynophile de Gramat, dans le Lot.

Sanka avait déjà commencé sa formation trois mois plus tôt pour apprendre à mémoriser les odeurs. « On s'est mis au travail très rapidement. Le but était de pouvoir le faire chercher dans n'importe quel lieu, sans appréhension, et quelle que soit l'heure, le temps, ou le nombre de personnes présentes. »

Un flair redoutable

Dès le premier jour de travail au peloton de surveillance et d'intervention d'Argentan, Sanka s'est montré redoutable pour les possesseurs de stupéfiants. Aucune agressivité ne se dégage de son comportement. Quand il détecte une odeur suspecte, il touche du museau le tiroir, la poche ou l'objet qui contient de la drogue, puis il s'assoit et fixe son maître. À lui ensuite de s'en saisir, sans oublier de le récompenser.

Ensemble, ils ont ainsi participé à plus de 300 perquisitions et autant de contrôles routiers. Une vingtaine de kilos de cannabis ont été découverts en six ans et des quantités tenues secrètes d'héroïne, cocaïne et de cachets d'ecstasy. Sanka a même permis aux gendarmes de retrouver 20 000 € cachés dans un siège de voiture. De l'argent sale qui avait été mis en contact avec des stupéfiants...

Un bilan que le général Schneider, commandant de gendarmerie de la région Basse-Normandie, a décidé d'honorer. Sanka sera décoré demain de la médaille de la Défense nationale à titre exceptionnel. Ensuite, après six années à cavaler dans toute la région, à se contorsionner dans des voitures, à renifler des dizaines de mètres carrés d'appartements et hangars, comme tout gendarme qu'il est, Sanka pourra faire valoir ses droits à la retraite en 2009. Fin du chenil de la gendarmerie et des perquisitions à pas d'heure, il sera accueilli chez son maître où il pourra se consacrer à jouer au ballon.

Sanka berger allemand
(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire