Gaïa sauve la vie de sa maîtresse - lebergerallemand.fr

Gaïa sauve la vie de sa maîtresse

Histoire étonnante. Celle d'une dame de 72 ans, secourue, grâce à son chien. Comme le racontent les journaux du groupe "SudPresse", elle avait en effet chuté d'une quarantaine de mètres au cours d'une promenade dans la région de Houyet. Et c'est donc, son fidèle compagnon qui a donné l'alerte.

gaia berger allemandGaïa, un paisible berger allemand a probablement sauvé la vie de sa maîtresse. S'il n'avait pas donné l'alerte, la septuagénaire aurait passé la nuit dans le massif. Dimanche, il fait déjà noir quand les pompiers arrivent à extraire la promeneuse de ce ravin abrupt et boueux où elle est tombée en fin d'après-midi.  Le Commandant Marc Léonard, pompiers de Beauraing, était au micro de Christophe clément pour RTL-TVI: "Elle était vraiment dans le fond. Nous avons dû la transporter dans une civière de montagne le long de La Lesse. Nous l'avons finalement remontée avec un système de cordes et de poulie."

Le chien vient chercher de l'aide

Après cette chute de 40 mètres, les pompiers mettront plus de deux heures à la remontée de cette mauvaise posture. C'est en apercevant le chien seul et désemparé que Nordine, un voisin, a décidé d'appeler les secours: "On s'est rendu compte que le chien est revenu seul donc nous nous sommes un peu inquiétés. On a demandé au chien où était la dame. Il a alors aboyé plusieurs fois dans une direction, mais nous ne savions pas trop vers où aller."

Nordine Melyani a effectué les premières recherches à bicyclette, mais c'est finalement la police qui est arrivé à situer la promeneuse. En état d'hypothermie, plus tout à fait consciente, mais vivante.  "Évidemment, si le chien ne revient pas et que les gens de la ferme ne s'inquiètent pas, elle aurait certainement passé la nuit en bas. Elle a eu de la chance. Merci le chien", a conclu le commandant Marc Léonard.

Souffrant de contusion et de problèmes respiratoires, la dame demeure pour l'instant hospitalisée. Dans quelques jours, elle retrouvera son fidèle compagnon à qui elle doit sans doute la vie.

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire