Amore le cauchemar des trafiquants - lebergerallemand.fr

Amore le cauchemar des trafiquants

Avant d'être un chien c'est un sacré flic! Pour flairer la drogue et terroriser les trafiquants, il n'y en a pas deux comme lui sur toute la côte ouest des Etats-Unis. En plus il s'appelle... Amour!

mori chien policeCe n'est pas tous les jours qu'un prêtre et un capitaine de police se retrouve côte à côte pour rendre hommage à un chien. C'est pourtant ce qu'il s'est passé à Oceanside, dans la banlieue de San Diego, en Californie.
L'évènement s'est produit à l'occasion des funérailles de Mori, le meilleur "chien-stup" (les chiens spécialisés dans la recherche stupéfiants) de toute la côte ouest des Etats-Unis... Là-bas, les membres de la brigade d'intervention des autoroutes de Californie n'oublieront jamais leur compagnon, leur collègue Mori, le "cauchemar des trafiquants" comme ils l'avaient surnommé.

"Depuis deux ans, explique Abie Carabajal, l'homme qui a été son maître, Mori souffrait de problèmes intestinaux. Il y a quelques mois, il avait eu une première crise que le vétérinaire avait pu soigner. Il avait été dispensé de service pendant quelques semaines, le temps de se remettre, puis il avait repris son job comme si de rien n'était. Lors de sa 2ème attaque je suis rentré trop tard pour le sauver, il avait 9 ans."
Abie n'est pas le seul à pleurer la mort de son équipier, tous ses collègues de la brigade se sentent orphelins et pas un ne passe sans un serrement au coeur devant la plaque commémorative en bronze installée dans le hall du quartier général. C'est que Mori n'était pas un chien comme les autres!

D'abord il ne s'appelait pas Mori mais Amore, raconte Abie. Il était originaire de Tchécoslovaquie mais il avait passé quelques mois en Italie où on l'avait baptisé Amore, c'est à dire Amour. En fait, c'était vraiment un amour, mais comment impressionner les trafiquants et le voyous avec un nom pareil? Je ne me voyais pas dire à mon chien devant les malfrats: "Cherche, Amour, cherche!". De plus, le nom des équipiers est marqué sur le flanc de chaque voiture de patrouille... Bref, j'ai baptisé mon compagnon Mori, ça faisait plus... viril.

Des ordres toujours en Tchèque!

Pour l'intéressé, aucun problème. Les policiers américains préfèrent Mori à Amore? Il s'adapte à son nouveau nom... En revanche, Mori se montre très pointilleux sur ses racines. Il est tchèque et il le reste. Même après des années passées aux Etats-Unis, les ordres il ne les comprendra jamais qu'en tchèque! "Il m'a bien fallu apprendre les mots essentiels dans cette langue. Cela peut sembler bizarre parce que par ailleurs, Mori était un chien très intelligent. Mais sur ce point, il n'y avait rien à faire, c'est nous qui avont du nous adapter!".
Cette concession faite, Mori est prêt à apprendre tout ce que l'on voudra. "Le plus urgent a été de lui faire comprendre qu'il ne devait pas attaquer systématiquement toute personne portant un uniforme" se souvient Abie "Au début nous avons eu quelques problèmes..."

Mori comprend vite, heureusement, que les "méchants" ne sont pas ses collègues mais les trafiquants de drogue que les patrouilles interceptent sur les autoroutes. "Il savait se montrer si intimidant que je n'ai jamais eu à subir aucune attaque, aucun geste agressif de la part des trafiquants -souvent très dangereux- que j'ai interpellés avec lui. Mori était un sacré comédien : en quelques secondes il pouvait changer du tout au tout... Lui qui avait l'air d'un bon gros chien de berger placide, il se transformait d'un coup en une espèce de fauve, dès qu'il sentait la moindre menace ou que je lui en donnais l'ordre. Son poil se hérissait, il se mettait à grogner sourdement, ses babines se retroussaient sur ses dents terribles. Je vous promets qu'on avait aucune envie d'aller lui chatouiller les moustaches... Son surnom de "cauchemar des trafiquants", il ne l'a pas volé!"

C'est surtout dans la section drogue que Mori fait preuve d'un flair exceptionnel. En 9 années de bons et loyaux services, ce sont des quintaux de marijuana, de cocaïne ou d'héroïne qu'il réussit à débusquer dans les cachettes les plus invraisemblables. On a estimé que grâce à lui -et à lui seul- les trafiquants de drogue ont perdu plus de 2,3 millions de dollars! "Mori était une terreur, ajoute Abie, mais seulement pendant le travail. Il comprenait qu'il y a un temps pour le travail et un temps pour le jeu. A la maison ou il vivait avec ma femme et mes trois enfants âgés de 1,8 et 10 ans, je n'ai jamais eu peur qu'il morde qui que ce soit. Il se comportait comme un bon gros toutou, toujours prêt à jouer et à se faire caresser. Il adorait les gosses, les miens et les autres, et jamais il n'a grogné contre eux".

Son seul défaut, il hait les motos!

Affectueux et docile dans la vie, impressionnant et efficace dans le travail, Mori n'était pas loin d'être le chien parfait. A un petit détail près toutefois...Lors de son premier dressage, en République Tchèque, on l'avait entrainé à faire tomber les suspects à moto. "Là encore, je dois dire qu'il n'a jamais pu se débarasser complètement de cette habitude!", confie son maître.
Un jour, il a même poursuivit un motard de la brigade sur le parking de leur QG! Quand leur collègue a compris ce qu'il se passait, il a accéléré comme un fou, il a eu la frousse de sa vie! Mori est alors revenu à la voiture nonchalemment... il était très fier de lui!

amor chien police

Son absence pèse sur le coeur de tous

Aujourd'hui, les motards de la brigade peuvent circuler tranquillement sur le parking, ils ne risquent plus de voir surgir Mori. Mais il n'y en a aucun qui s'en réjouisse! Son absence pèse sur le coeur de tous, et sur celui d'Abie Carabajal en particulier."Vous savez, nous confie le policier en guise de conclusion, le nom qui allait le mieux à mon chien, finalement, c'était Amore..."

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire