Roxane sauve son maître effondré dans la neige - lebergerallemand.fr

Roxane sauve son maître effondré dans la neige

Victime d’un malaise cardiaque au cours d’une promenade, Dédé, de Saint-Louis près de Sarrebourg, a été sauvé par sa chienne de 12 ans. Elle s’est précipitée jusqu’au village pour chercher l’aide indispensable à son maître.

Depuis quelques jours, elle est la star de son village. Roxane, 12 ans, n’est décidément pas un chien comme les autres. Cette femelle berger allemand était déjà très appréciée à Saint-Louis, dans le Pays de Sarrebourg. « Elle est très affectueuse et adore les enfants , assure son maître, Dédé, 58 ans. Elle fait la fête à tout le monde. » Sauf aux chats, qu’elle déteste au plus haut point. En tout cas, la cote de popularité de Roxane a brusquement bondi.

Car l’animal a sauvé son maître grâce à un réflexe peu banal. Comme tous les jours, l’homme et son chien partent de leur maison pour la promenade habituelle : quelques kilomètres dans la forêt en direction de la vallée des éclusiers. Trois cents mètres après les dernières habitations de Saint-Louis, Dédé se sent vaciller. Il s’assoit dans la neige tombée en abondance. Roxanne est inquiète. Et elle a raison. D’un coup, son maître s’évanouit et s’effondre allongé par terre. « Je ne me rappelle plus de rien », signale le retraité, qui est revenu à lui dans l’ambulance des pompiers.

« Quelque chose d’anormal »

Entre-temps, la chienne a joué un rôle crucial. « Elle a aussitôt couru vers le village pour trouver de l’aide »,explique Yolande, l’épouse de Dédé. Deux personnes sortent de chez elles à ce moment-là. « Le chien a tourné autour de nous en aboyant, en pleurant, en regardant en direction de la forêt , explique Christophe Pétin. J’avais vu descendre Dédé avec Roxanne un peu avant. On a tout de suite compris qu’il y avait quelque chose d’anormal. »

Pia Pétin a immédiatement suivi le chemin indiqué par le chien, pour tomber rapidement sur Dédé. Elle le recouvre de son manteau, et appelle les sapeurs-pompiers. Ceux de Saint-Louis, renforcés par ceux de Sarrebourg et le Samu, arrivent sur place quelques instants après. Ils trouvent un homme inconscient, recroquevillé sur lui-même, le pouls presque éteint, à la température descendue à 32°C. « Il fallait le réchauffer et le faire respirer , témoigne le chef du centre d’intervention locale Christian Oswald. Heureusement, Dédé est revenu à lui. Les secours seraient arrivés un quart d’heure plus tard, et il n’y aurait rien eu à faire pour le sauver. »

Après quelques heures passées à l’hôpital, le retraité a retrouvé ses pénates. Et depuis, il multiplie les examens pour trouver les raisons du malaise cardiaque qui lui aurait été fatal sans l’intervention de son chien.

Les liens entre Dédé et Roxane étaient déjà fusionnels. « On l’emmenait partout avec nous , signale Yolande. Mais depuis l’accident, elle est encore plus proche de lui. » « Elle est toujours après moi, pleure souvent, s’inquiète pour moi », s’émeut Dédé. Comme lorsque la chambre à coucher se ferme en pleine journée car son maître, encore éprouvé par son malaise, se repose. « Elle s’est mise à pleurer et s’est allongée devant la porte jusqu’à ce qu’il sorte , glisse Yolande. On lui doit une fière chandelle. Et aussi à Pia et Christophe qui ont compris ce qu’elle voulait. » « Le chien mérite une médaille , atteste Christophe Pétin. Il a eu une réaction incroyable pour sauver son maître. Car sans Roxanne, Dédé ne serait plus là… »

Roxane sauve son maître effondré dans la neige

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire