Marseille : Chipie, 5 mois, victime d'un meurtre gratuit aux Cèdres - lebergerallemand.fr

Marseille : Chipie, 5 mois, victime d'un meurtre gratuit aux Cèdres

Un regard plein de tendresse et une gueule à faire fondre le coeur du plus endurci. Chipie, un Berger allemand de 5 mois, n'avait rien de l'allure menaçante d'un Rottweiller, et encore moins les babines effrayantes d'un Pit-Bull. Pourtant, le 31 août dernier, alors qu'elle gambadait gaiement, aux côtés de son maître Rodolphe, sur un terrain vague, derrière la cité des Cèdres à Malpassé (13e), elle était abattue au fusil de chasse, comme un vulgaire gibier, par un "sniper" depuis son balcon. Sans mobile.

"Il était tôt, environ 8 h 30, raconte Rodolphe, encore sous le choc de la perte brutale du cinquième "membre" de la famille. Comme on était sur un terrain vague, elle était en liberté, sans laisse. On avait l'habitude de venir ici". Joueuse, Chipie s'est soudain mise à courir derrière une poule. 

Aux Cèdres, il n'est pas rare de croiser poules, canards et même poneys… en liberté, au milieu des détritus. Alors que la chienne s'affaire à taquiner la volaille, Rodolphe observe, quelques mètres en retrait. "Et là, j'ai entendu une détonation, poursuit-il. Puis, j'ai vu ma chienne s'écrouler. J'ai couru vers elle pour lui porter secours. À ce moment-là, on a encore tiré. Cette fois en ma direction. Heureusement, je n'ai pas été touché."

Rodolphe récupère Chipie, moribonde, et file chez lui d'où il appelle SOS vétérinaire. Mais criblée de plombs, la chienne rend son dernier souffle quelques minutes après. Le thorax, le foie, le museau, l'oreille droite, l'épaule, la cuisse… quasiment tous les membres et les organes de l'animal ont été perforés. "Il est évident qu'on a tiré sur la chienne avec une charge de plomb de chasse, note le vétérinaire dans son certificat médical. Les plombs ont probablement lésé le poumon et le foie, provoquant une hémorragie interne et des troubles respiratoires ayant entraîné la mort".

Muni du certificat mentionnant les causes du décès de Chipie, Rodolphe est parti déposer plainte au commissariat du 13e arrondissement. "L'accueil a été plus que curieux, lâche-t-il, surpris. Les policiers ont pris ma plainte mais ils n'ont pas jugé utile de se déplacer.""Ce n'est qu'un chien. Et vous, vous n'avez pas été blessé", lui aurait-on rétorqué lorsqu'il s'est étonné que les policiers n'aillent pas procéder à des vérifications sur place. "Certes, ce n'est qu'un chien, mais si j'avais été à côté d'elle, j'y passais ! Même si on ne m'a pas touché, on m'a tout de même tiré dessus. Et s'il s'agissait d'un allumé qui tire sur tout ce qui bouge ?, s'inquiète Rodolphe. Franchement, je ne vois pas pourquoi on a tué ma chienne. C'est gratuit. Elle n'a jamais mordu personne."

chipie chienne berger allemand

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire