Bruno Grazi et Aïe vice-champions de France de recherche de stupéfiants. - lebergerallemand.fr

Bruno Grazi et Aïe vice-champions de France de recherche de stupéfiants.

Une équipe cynophile de la gendarmerie, rattachée à Montbard, accumule les récompenses. Elle s’est dernièrement distinguée lors d’une compétition nationale.

Quatre ans que Bruno Grazi, gendarme, et Aïe, 6 ans et 8 mois, forment une des équipes cynophiles de la gendarmerie. Leur spécialité ? La recherche de stupéfiants. Rattachés au Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), à la compagnie de Montbard, ils interviennent dans toute la région.

Bruno Grazi a 20 ans de service dans l’armée. Après avoir fait partie de la gendarmerie mobile puis en poste en brigade, il se porte volontaire pour suivre une formation de maître-chien en 2007.

Bruno Grazi et Aïe vice-champions de France de recherche de stupéfiants.

Il passe alors des tests puis intègre le Centre national d’instruction cynophile de la gendarmerie (CNICG) à Gramat, dans le Lot. C’est là-bas qu’il découvre son futur équipier, Aïe, alors âgé de 2 ans et 8 mois. « Il venait du civil et a donc été dressé pour intégrer une équipe cynophile », explique Bruno Grazi.

Pour former une bonne équipe, les capacités et le caractère de l’homme comme du chien sont étudiés. Et entre ces deux-là, « c’est la symbiose ». Pendant plusieurs semaines, le maître et son chien ont appris à se connaître et à travailler ensemble, avant d’aller concrètement sur le terrain.

Première participation première récompense

En 2010, le binôme participe au National cynophile gendarmerie. Une compétition à laquelle concourent les équipes cynophiles de la gendarmerie bien sûr, mais aussi d’autres équipes de divers corps de l’armée.

Il s’agit, à travers plusieurs épreuves, de montrer les compétences de chacun en général mais aussi dans leur spécialité : parcours de 8 kilomètres, obstacles, exercices aux gestes, tests d’obéissance, recherche de stupéfiants…

Pour leur première participation. Bruno Grazi et Aïe finissent champions de France en recherche de stupéfiants et vice-champions en obéissance.

En 2011, nouvelle édition et nouvelle récompense. Face à vingt-huit équipes de gendarmerie, le binôme est vice-champion de France en recherche de stupéfiants.

Bruno Grazi et Aïe vice-champions de France de recherche de stupéfiants.

Une complémentarité nécessaire et efficace

Une équipe qui fonctionne bien. Outre les récompenses reçues lors des compétitions, Aïe a également été décoré en 2008 de la médaille du courage et du dévouement. À l’époque, lui et son maître, étaient intervenus avec d’autres équipes cynophiles, durant plusieurs jours, lors d’un Teknival dans le Maine-et-Loire.

À raison de quatre heures d’entraînement par jour, l’équipe peut intervenir dans toute la Bourgogne. Par la voix mais aussi par les gestes, Bruno Grazi guide son chien qui flaire les moindres recoins d'une pièce ou encore d’un véhicule. Une aide extrêmement précieuse pour l’homme, et une complémentarité nécessaire.

Aujourd’hui âgé de 6 ans et 8 mois, Aïe devrait prendre sa retraite dans un peu plus de deux ans. Mais pas question pour Bruno Grazi de laisser son compagnon. « Je le garderai avec moi », lance le gendarme, qui souhaite, pour sa part, finir sa carrière dans la gendarmerie cynophile.

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire