Colomiers. Un chien martyrisé retrouvé vivant dans un bassin de décantation - lebergerallemand.fr

Colomiers. Un chien martyrisé retrouvé vivant dans un bassin de décantation

Maltraitance animale. Un chien martyrisé retrouvé vivant dans un bassin de décantation.

maltraitance animale C'est un riverain, alerté par les aboiements de l'animal qui a prévenus les pompiers. Arrivés devant le n° 39 du boulevard Victor-Hugo, à 16 h 30, jeudi 7 avril, ceux-ci n'ont pu que confirmer les craintes du voisinage : un chien encore vivant était prisonnier au fond d'un bassin de décantation en ciment. Au fond du puisard profond de 4 mètres, les pompiers firent une autre découverte. Le chien de berger au pelage noir ponctué d'une tache blanche sur la poitrine avait une oreille sectionnée et sa cuisse gauche fracturée avait les chairs en charpie. Transporté chez le vétérinaire par les agents de la SAGPA, la société chargée du service de la fourrière municipale, le chien a été immédiatement euthanasié. « Il n'avait pas d'autres blessures sur le corps et la coupure de son oreille était cicatrisée. Mais c'est la première fois que l'on m'amenait un chien dans un tel état », précisait hier le vétérinaire. Pour Anne Sanchez, la directrice de l'antenne toulousaine de la SPA, qui va déposer plainte auprès du commissariat de Colomiers, le chien pourrait avoir été victime de sévices. L'état de son arrière-train à vif et atrocement meurtri pourrait également être la conséquence d'un accident de la circulation. Mais quelle que soit l'origine de la blessure rien ne permet d'expliquer comment l'animal s'est retrouvé prisonnier au fond d'un bac de décantation gorgé de boue et d'eau usée. La SPA demande à toute personne susceptible d'apporter des informations sur les circonstances des blessures infligées à ce chien d'appeler le : 05 61 47 60 00 ou le 05 61 47 62 60.

(Aucun commentaire)
Ajouter un commentaire