Le Berger Allemand Chien d'utilité

berger allemand chien police gendarmerie armée

Le rôle historique du berger allemand a été incontestablement celui de conducteur de troupeaux.
Si son utilité d'origine a disparu peu à peu c'est au profit d'emplois qui nécessitent un chien fort et sensible, intelligent et équilibré.

berger allemand troupeau

En véritable athlète le berger allemand a un esprit sain dans un corps sain, sur de lui, réceptif, disponible en permanence, il exerce avec un talent égal les métiers qui lui sont proposés.

Son nez, un des meilleurs du monde canin, lui donne une réelle supériorité par rapport à l'homme.
Avec ses 200 millions de cellules olfactives il est passé maître dans l'art du pistage, pouvant retrouver l'enfant fugueur ou le malfaiteur.
Il travaille nez à terre sans fatigue alors que pour un autre canidé la détection par olfaction s'avère épuisante.

Ce chien héros brille dans de nombreuses missions comme la recherche en avalanches. Son flair, sa rapidité et sa ténacité mettent le berger allemand au premier rang des chiens spécialistes de cette discipline.
La moitié des chiens formés aux secours en milieu montagneux sont des bergers allemands.
Il est le plus efficace pour retrouver des personnes en danger, un chien bien entraîné est capable de localiser à cinquante mètres un sinistré enseveli sous trois mètres de neige. Le chien réussit dans plus de 80% des cas, mais, malheureusement, les victimes ne sont pas toujours vivantes.


Un quart des survivants sont découverts par les chiens de recherche en avalanches.

 

berger allemand avalanche

 

Il s'adapte facilement à des conditions météorologiques souvent difficiles. D'un poids raisonnable, il est facilement transportable dans le dos si besoin.

Comme il a toujours envie de faire plaisir, il sait puiser dans ses ressources pour continuer les recherches même s'il est fatigué. Pour arriver à de bons résultats, le chien et son moniteur suivent un entrainement particulier basé sur le jeu, mais aussi sur un fort lien amical et affectif. Ceci est valable pour toutes les formes de recherches, aussi bien dans des décombres que dans la neige. Un berger allemand aguerri pourra faire le travail de plusieurs pisteurs en dix fois moins de temps.

En chercheur de décombres, il peut intervenir lors de tremblements de terre, de glissements de terrain, d'effondrements d'immeubles, catastrophes aériennes ou ferroviaires, etc... travaillant quels que soient le terrain et le bruit environnant.
Cette utilisation demande des chiens parfaitement équilibrés, avec une grande puissance de travail capables d'endurer les multiples agressions dues au milieu.

90% des chiens de décombres sont des bergers allemands. En France 120 équipes cynophiles sont opérationnelles en cas de catastrophe.

 
berger allemand gendarmerie
 

Le berger allemand est employé par toutes les armées du monde.
Gardien, pisteur, patrouilleur, démineur, détecteur d'explosifs, il a fait ses preuves et occupe tous ses rôles avec succès depuis plus d'un siècle.

En France, le Groupe Cynophile de l'Armée de Terre situé à Suippes
fournit en chiens les administrations françaises , il procède également à l'instruction des maîtres chiens de l'armée de terre et de la marine.
Le centre de Suippes constitue le plus grand chenil d'Europe occidentale, avec une capacité d'accueil de 600 chiens.


La Gendarmerie Nationale dispose du Centre de formation des maîtres de chiens de Gramat (Lot). Le centre a la responsabilité de l'instruction des maîtres chiens, celle de la sélection, du débourrage et de l'orientation des chiens, suivis par un dressage initial de spécialisation, et de la formation des équipes maître-chien.

La Police Nationale dispose du Centre national de formation des unités cynophiles de Cannes-Ecluse (Seine-et-Marne).
L'Ecole de Cannes-Ecluse assure, outre l'achat et le dressage des chiens utilisés par les polices urbaines (plus de 200 chiens opérationnels), la formation des conducteurs, dresseurs et moniteurs des unités et brigades canines présentes dans une quarantaine de grandes villes.

   Historique des Chiens dans la Police Nationale

 
berger allemand police cannes ecluse

 

Spécialisé dans la détection d'explosifs ou de la recherche de stupéfiants, ou encore patrouilleur toujours prêt à maitriser le malfaiteur, il reste un auxiliaire indispensable dans toutes les brigades cynophiles du monde.


De nouvelles spécialisations sont toujours en cours d'expérimentation et donnent déjà des résultats très satisfaisants: détection d'armes et de munitions, détection de produits accélérateurs d'incendie pour repérer un feu d'origine criminelle, pisteur de sang ou de restes humains
suite à une catastrophe ou dans le cadre d'un crime, détection de billets de banque
, recherche de cadavres en milieu aquatique ,
détection d'animaux interdits à l'importation
...
Dernière née des techniques criminalistiques, l'odorologie
n'est pratiquée en France que par la Police technique et scientifique d'Ecully.

Le dressage des chiens de détection repose toujours sur les mêmes principes, l'un est de faire plaisir à son maître et l'autre est de jouer. De ce fait, le chien ne « travaille » jamais, il joue. La relation entre le maître et le chien est très importante, chacun doit pouvoir compter sur l'autre à tout moment.
N'oublions pas ce que nous disait le capitaine Von Stephanitz, le père de la race du berger allemand:
"l’ensemble de la question du chien de service n’est pas seulement une question de chien, mais autant, sinon plus, une question de maître.", en d'autres termes le conducteur de chien doit donc présenter de nombreuses qualités pour espérer faire un bon maître.

Si l'instinct de garde est en général inné chez le berger allemand, la défense est inculquée par le travail dans les clubs cynophiles et seuls des professionnels qualifiés pourront faire exercer votre chien à la défense.