Crème, lunettes, serviettes… vous avez tout prévu pour votre tribu. Mais avez-vous pensé à votre chien ?
Car en vacances, il a tout autant besoin d’attention que votre petite famille.

 

etna a la plage

 

Où l’emmener ?

Sachez d’abord, que la plupart des plages surveillées sont interdites à nos compagnons à quatre pattes en période d'été. Si vous ne respectez pas les interdictions, il vous en coûtera un départ forcé et une amende! Sur les plages non surveillées on tolère plus facilement nos amis à quatre pattes selon des horaires définis par la municipalité, votre chien pourra donc s’y rendre et profiter d’un bain de mer. En revanche, cela ne vous dispensera pas de veiller à ce qu’il ait un comportement conforme à l’hygiène : n’oubliez donc pas de ramasser ses déjections. Quoi qu’il en soit, si vous vous trouvez sur une plage bondée, respectez les autres vacanciers et ne le laissez pas se baigner et gambader entre les transats. Veillez également à ce qu’il n’approche pas les enfants : votre responsabilité serait engagée en cas d’accident même mineur.

Pour savoir sur quelle plage emmener votre compagnon à quatre pattes, rendez-vous sur
 https://www.peuple-animal.com/
Pour plus de sécurité, renseignez-vous également auprès des mairies et des offices du tourisme. Les régimes d’autorisation varient en effet souvent, et sans préavis.

 

Sur la plage, le soleil tape…même pour les animaux

S’il nous est conseillé d’éviter la plage aux heures les plus chaudes de la journée, cet avertissement vaut tout autant pour nos animaux. En effet même sous un parasol, votre chien ne sera pas à l’abri du coup de chaleur. Epargnez-lui la plage entre 12h et 17h, il sera bien mieux au frais! Lorsque vous vous rendrez sur le sable, n’oubliez pas de lui emporter à boire. Il existe des gourdes spécialement adaptées pour lui permettre de boire facilement, vous en trouverez dans toutes les animaleries. Pensez enfin à renouveler régulièrement son eau pour qu’elle reste fraîche et propre. Il faut être particulièrement vigilant pour un chiot pour lequel une forte déshydratation peut être fatale. 

gourde pour chien

La baignade

L'eau de mer peut se révéler très irritante pour la peau fragile de nos compagnons. Il peut en résulter une inflammation importante avec parfois des complications : l'action irritante des grains de sables entre les doigts entraîne des pododermatites (infection des doigts) très douloureuses. Il est vivement recommandé, si vous souhaitez faire prendre un bain de mer à votre chien, de le rincer ensuite à l'eau douce en veillant à bien éliminer le sable entre les doigts.

Le sable est également responsable de conjonctivites: l'œil est rouge, larmoyant et douloureux. Non traitées, ces conjonctivites peuvent se sur-infecter. Les écoulements deviennent alors purulents (verdâtres). L'application de collyres prescrits par votre vétérinaire suffit à remettre les choses en ordre rapidement. Prenez soin d'éviter au chien les courants d'air importants (comme passer la tête par la fenêtre de la voiture en cours de voyage).

 

Attention à l'intoxication par l'eau de mer!

Ne le laissez pas boire de l’eau de mer, prévoyez de lui donner de l'eau douce régulièrement. L'eau de mer est une cause classique d'intoxication du chien par le sel. Ingérée en petite quantité elle pourra provoquer des diarrhées et des vomissements. En grande quantité des troubles nerveux peuvent survenir tels que léthargie, tremblements, démarche chancelante ou convulsions pouvant aller jusqu'au décès de l'animal. La dose toxique chez le chien est de 4g/kg, soit 1 litre d’eau de mer pour 7 kg. En cas d’intoxication consultez un vétérinaire en urgence.

 

Attention à l'ingestion de sable!

Non le chien n'est pas un mangeur de sable, mais certains jouets ou balles revêtues de tissu telles que les balles de tennis (à bannir du fait de leur surface abrasive) entraînent l'absorption involontaire de sable dans la gueule du chien. En cas d'ingestion importante de sable, des lésions intestinales parfois graves peuvent se produire (obstruction voire une occlusion intestinale, entérite, colite) et nécessiter une intervention urgente.

 

Attention aux méduses!

Le danger que représentent les méduses se situe aussi bien dans l'eau que sur le bord de plage où elles s'échouent, les tentacules des méduses mortes demeurent venimeux, même desséchées. Le chien peut-être tenté de s'en approcher, par curiosité ou bien pour jouer. La surveillance permettra, autant que faire se peut, d'empêcher l'animal de s'y intéresser.

En cas de contact, les réactions peuvent être variées. Tout va dépendre de la zone concernée et de la sensibilité du chien. Sur la peau, le contact avec une méduse peut occasionner une réaction cutanée (rougeur), voire un œdème. Un chien faisant une réaction allergique peut développer un urticaire ou un œdème de Quincke à l'origine d'une détresse respiratoire.Plus grave aussi est lorsque le chien a tenter de la prendre en gueule (il peut y avoir aussi ingestion) et que la sphère bucco-pharyngée est atteinte ou encore les yeux ou la truffe. Il convient alors de consulter un vétérinaire en urgence.

En cas de piqure Les premiers soins à apporter sont de rincer la zone atteinte à l'eau de mer et non pas à l'eau douce qui réactive le venin. Retirer les filaments encore présents le cas échéant (se munir de gants) et bien rincer la plaie, sans frotter. En cas de doute une consultation vétérinaire est à envisager sans attendre.

berger allemand joue a la plage

L’indispensable trousse à pharmacie

Le terrain de jeu qu’est le bord de mer peut aussi être miné pour votre chien. Entre les coupures qu’il se fera dans les rochers ou avec les coquillages, les risques de piqûres ou d’oursins, vous avez tout intérêt à être équipé ! Votre trousse devra donc contenir des compresses, de la pommade pour ses coussinets, du désinfectant, une pince, un tire-tique ou encore du sérum physiologique. Et au moindre doute, consultez un vétérinaire.