Le travail de deux chiens renifleurs luttant contre la contrebande de produits à base d'animaux exotiques protégés s'est révélé tellement prometteur en Allemagne qu'une organisation de défense de l'environnement a appelé à leur recours au niveau européen. 

Amy, un chien berger, et Uno, un Labrador, ont permis aux douaniers de l'aéroport de Francfort de découvrir des sacs à main en peau de serpent, des ailerons de requin, des cornes de rhinocéros, et même un crâne d'ours, rapporte l'association WWF. "Le commerce mondial de produits à base d'animaux menacés est une industrie qui rapporte des milliards de dollars et qui se place au troisième rang en terme de profitabilité pour les contrebandiers après la drogue et les armes", selon le WWF.

Après avoir utilisé des chiens pour renifler la drogue, les autorités devraient y recourir pour lutter contre le trafic d'espèces protégées dans les principaux aéroports et ports européens, a affirmé l'organisation.

amy et uno chiens renifleurs d'animaux protégés

amy et uno chien renifleurs traic animaux proteges
Amy et Uno à la recherche de souvenirs illégaux à l'aéroport de Francfort,
comme ici ces fauves-tapis.

am1    am2   am3

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.